Un consultant me rappelle

Quels matériaux utiliser pour sa rénovation?

Le choix des matériaux est essentiel lors de la rénovation. 

Chaque matériau est différent notamment en ce qui concerne sa durée de vie dans le logement. Chaque matériau à sa propre spécificité d’utilisation et d’installation. 

Les sols

  • Un carrelage de bonne qualité aura une longue durée de vie, en particulier dans les zones humides. Pour de nombreux particuliers, un séjour carrelé reste la garantie d’une pièce hygiénique et simple d’entretien. Plus sain que la moquette, plus résistant à l’humidité que le parquet, le carrelage est un revêtement solide qui, une fois posé, résiste aux aléas de la vie quotidienne durant de nombreuses années. Il reste cependant assez froid et dur au toucher, inconvénient qui peut rebuter les adeptes du pied-nu dans la maison.
  • Le parquet stratifié permet de bénéficier d’un bon rapport qualité/prix et il s’adapte facilement à de nombreuses situations. Facile d’entretien. On peut trouver du parquet massif, très agréable d’un point de vue esthétique, mais son entretien est important et son prix moins attractif. Une longue durée de vie : le parquet massif peut durer des années s’il est bien entretenu. Un bon isolant phonique et thermique. Peu conducteur, le parquet en bois massif protège aussi des fortes chaleurs et des baisses de température. Il peut également recevoir un nombre varié de finitions : huilé, vitrifié, ciré… Une grande polyvalence : le parquet en bois massif peut être placé dans un salon, dans le couloir ou encore dans la chambre à coucher.
  • La moquette, très populaire auparavant, elle nécessite un grand entretien, car elle est très fragile et salissante. Cependant, la moquette est une formidable façon d’isoler son sol et de conserver la chaleur dans la pièce. Agréable, elle permet de marcher pieds nus. Elle est également agréable pour les chambres d’enfants qui vont passer de longues heures à jouer par terre. Ce revêtement de sol leur permet de prendre du bon temps dans de bonnes conditions.
  • Le PVC est une matière plastique particulière composée de 5 couches dont la dernière est appelée couche d’usure. C’est un revêtement de sol ultra tendance grâce aux multiples possibilités décoratives qu’il permet : très grand choix de couleurs, motifs et finitions (satiné, mat, brillant), il peut imiter parfaitement les autres matériaux : béton, galets, parquet…

Les murs

  • Le papier peint, avec le temps a tendance à jaunir, à se décoller et à se démoder mais ce dernier est relativement économique et se pose assez rapidement. Cela permet également d’afficher des motifs plus poussés et originaux sur vos murs. Il est donc plus avantageux de pouvoir rénover ses murs en papier peint pour qu’ils puissent s’accorder le mieux possible à l’ensemble de votre déco d’intérieur. Après avoir préparé le support, il ne reste plus qu’à choisir entre le changement de revêtement et la mise en peinture. 
  • Le papier-peint peut être lessivable, sa durée de vie est alors d’environ une dizaine d’années.
  • La peinture, on compte deux catégories de peinture : les peintures au latex ou à base d’eau et les peintures à base d’huile ou de solvant. Ces dernières, de qualité supérieure ont de bonnes propriétés d’adhérence, qualité importante pour une peinture durable. Cependant, les revêtements à base d’huile ont tendance à s’oxyder avec le temps, ce qui peut aboutir à des problèmes de jaunissement et d’écaillage, pour les applications intérieures ou de fissures à l’extérieur. 

Pour un usage à l’extérieur, les peintures au latex de qualité supérieure ont une plus grande longévité par rapport aux peintures à base d’huile et conservent mieux la couleur. Contrairement à la peinture à l’huile, elles ont une meilleure résistance à la fissuration. De plus, les peintures à l’eau sèchent également plus vite que les peintures à base d’huile (généralement de 1 à 5 heures), ce qui vous permet d’appliquer rapidement une deuxième couche. 

  • La toile en fibre de verre ainsi que la toile en fibre de verre résineux sont des solutions parfaites pour masquer les irrégularités qui peuvent se présenter sur les murs et les plafonds. De plus, elles sont accessibles à tous les budgets en raison de 1 à 8 euros le m2 selon la qualité et l’épaisseur recherchée. Par ailleurs, la toile de verre est un petit plus en matière d’isolation phonique et thermique, mais cela dépend de la qualité choisie. Elles peuvent également être peintes et repeintes autant de fois qu’on le souhaite.

La peinture sur la fibre de verre est un plus pour la décoration de la maison, certes, mais elle camoufle l’infiltration de l’eau. Il sera alors difficile de détecter une fissure qui se créer dans le mur. Si cette humidité devient de plus en plus importante, les murs et les pièces présenteront des traces ou auréoles, il sera alors trop tard pour y remédier de manière simple et efficace. De plus le décollement de la fibre de verre est difficile à peindre.

  • Le tissu mural, tissus naturels, en lin, en chanvre, en jute ou en coton, côtoient les synthétiques (polyester, acrylique…), de plus en plus prisés pour leur solidité. Hydrofuges, certains tissus sont même traités contre les acariens, la poussière et les tâches. 

Avantage du tissu mural : un molleton, voire une couche de laine de verre, peut être intercalé entre le mur et le tissu, pour renforcer l’isolation phonique et acoustique de la pièce. En déco aussi le tissu mural a fait des progrès : unis, à motifs, couleurs rétro ou art déco, il s’adapte à tous les styles et toutes les envies. Attention cependant, si vous optez pour un tissu à motifs, les raccords, comme pour le papier peint, devront être minutieux. Généralement utilisé dans les pièces à vivre, le couloir ou la chambre pour son aspect chaleureux et son impression de confort, le tissu mural ne saurait pas résister à l’humidité des pièces d’eau.

2020-05-15T00:59:49+02:00

Un projet ?

Nos consultants vous rappellent
pour le concrétiser !