Rénover un réseau électrique à Toulouse

La rénovation d’un réseau électrique s’avère incontournable dans certaines situations.

En effet, il est indispensable de mettre à niveau les équipements électriques afin d’assurer la sécurité d’un logement.

C’est également un moyen pour rehausser le confort d’une habitation.

Ce genre d’intervention requiert évidemment l’expertise d’un professionnel, car les tâches peuvent se révéler fastidieuses et complexes.

Découvrez dans cet article toutes les facettes de ce type de projet : les raisons de rénover une installation électrique, la mise en conformité d’un réseau…

Les raisons de procéder à une rénovation électrique

Nombreux sont les impératifs qui poussent une personne à rénover un réseau électrique, il peut s’agir d’une :

Installation vétuste

Les fils électriques, les disjoncteurs, les compteurs et les interrupteurs s’abiment avec le temps. Ils perdent en performance après des années d’utilisation.

Selon les règles en vigueur, si votre réseau électrique a été fait avant 1991, on le considère comme « vétuste ». Cela signifie que les matériels ne respectent plus les normes, ce qui vous oblige à les changer sous peine de sanction.

Consommation électrique trop élevée

Vous avez constaté qu’il y a un écart entre votre consommation et votre facture d’électricité ? Si tel est le cas, c’est le signe que vous devez rénover votre réseau électrique. Il se peut qu’un court-circuit subsiste dans votre câblage.

Pour réduire les dépenses, mieux vaut investir pour un diagnostic et une rénovation de votre installation.

Installation dangereuse dans la salle d’eau

Les équipements électriques dans la salle de bain doivent être spécifiques pour éviter les électrocutions accidentelles. Aussi, pour plus de sécurité, engagez un spécialiste pour renforcer les câblages et les sources de courant dans votre salle d’eau.

La mise en conformité de votre réseau électrique

Il existe des normes à suivre pour mettre à jour vos installations électriques

Les normes en vigueur

En tant que norme de référence, la NF C 15-100 fixe de nombreuses indications que les propriétaires doivent respecter. Elle peut être modifiée par les autorités si cela est nécessaire pour une meilleure sécurité des réseaux électriques.

Quels sont les risques d’une installation électrique non conforme ?

Un réseau électrique vétuste présente des dangers pour les occupants d’une maison. Un appareil électrique défaillant peut entraîner un incendie. S’il est avéré que la cause du feu est la conformité de l’installation électrique, l’assurance refusera de payer l’indemnité liée au sinistre. Dans le meilleur des cas, elle abaisse le montant de la prise en charge.

Un autre risque que courent les occupants d’une maison avec un réseau électrique vétuste est l’électrocution. Un fil nu peut causer des brûlures plus ou moins importantes. 

Les dispositifs nécessaires à la conformité d’un réseau électrique

La NF C 15-100 prévoit des organes de sécurité que l’on doit trouver dans une installation électrique. On peut citer comme exemple :

  • Un disjoncteur général ;
  • Des fusibles qui protègent contre les surintensités ;
  • Des conduits pour assurer la protection mécanique des fils conducteurs ;
  • Un tableau électrique ;
  • Un compteur électrique qui mesure la quantité consommée ;
  •     Un délesteur.

La mise en sécurité de votre installation électrique

L’électrocution et l’incendie constituent de véritables dangers dans une maison. Pour réduire le risque, optez pour une solution sur mesure en faisant appel à un spécialiste de l’installation électrique.

C’est une priorité !

La législation vous impose de respecter les normes de sécurité concernant les installations électriques.

Des agents peuvent évidemment réaliser une inspection afin de vérifier si vos branchements électriques suivent les règles. En cas de non-conformité, des verbalisations ou encore des sanctions sont à prévoir.

Quels sont les habitats concernés ?

Toutes les habitations sont concernées par une remise à neuf des installations électriques :

  • Bâtiment neuf dans lequel le coût d’une installation électrique équivaut à 3 à 6 % du prix du bien immobilier ;
  • Bâtiment ancien avec un réseau domestique vétuste (plus de 20 ans) ;
  •     Appartements…

Les 5 éléments à prendre en compte

Pour plus de sécurité dans votre maison, quelques éléments supplémentaires doivent être pris en considération comme :

  • L’installation d’un parafoudre .
  • L’utilisation d’un interrupteur différentiel .
  • L’emploi des équipements de bonne qualité .
  • Le choix du prestataire ;
  • La mise en place d’un coupe-circuit. 

Fovea, votre spécialiste en électricité à Toulouse

Si vous êtes à la recherche d’une entreprise spécialisée en électricité à Toulouse, optez pour Fovea, un acteur expérimenté pour sécuriser votre logement.

Diagnostic

Un des services proposés par Fovea est le diagnostic complet de votre réseau électrique. En d’autres termes, des experts étudient les travaux à réaliser sur les installations.

À la fin de la vérification, ils vous conseillent sur les changements à entreprendre et le plan de câblage idéal. Ils vous informent également sur les meilleures marques d’équipements.

Vous bénéficierez également d’un devis gratuit. Il s’agit d’une estimation exhaustive de vos dépenses.

Travaux de rénovation

Les travaux de rénovation sont diversifiés. Vous pouvez opter pour la formule qui vous convient. Voici quelques aperçus des prestations :

  • Changement de tableau électrique aux normes ;
  • Installations des prises, des ampoules et des interrupteurs ;
  • Mise en place d’un disjoncteur ;
  • Établissement d’un plan des câbles électriques ;
  • Mises aux normes de sécurité ;

Les aides financières pour financer vos travaux

Selon le cas, la rénovation d’un réseau électrique peut être très onéreuse. Voilà pourquoi il est conseillé de se renseigner sur les diverses aides et subventions. On peut prendre comme exemple :

  • L’éco prêt à taux zéro qui n’est autre qu’un moyen de financement proposé aux propriétaires qui souhaitent améliorer leurs logements principaux. Le montant du prêt peut aller à plus de 30 000 euros suivant le type de rénovation.
  • La subvention de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH). Cet organisme propose des aides financières aux familles modestes afin qu’elles puissent concrétiser des projets de rénovations. L’octroi de ce type de prime est soumis à certaines conditions liées aux revenus des demandeurs.