Comment optimiser l’agencement de sa cuisine ?

  • Optimiser le stockage des denrées alimentaires. Cet espace correspond généralement au réfrigérateur/congélateur. On peut toutefois regrouper dans une même zone un espace de rangement qui mettrait à portée de main aussi bien les produits frais, qui nécessitent d’être conservés au froid donc, que les denrées non périssables.

 

  • Optimiser le pôle lavage. Cette zone correspond à l’évier, mais aussi au lave-vaisselle. L’idéal est de pouvoir facilement apporter la vaisselle sale de l’un à l’autre sans avoir à traverser la pièce. Autre détail pratique : disposer la poubelle à proximité pour gagner en efficacité au moment de débarrasser la table. Les gestes peuvent ainsi être réduits au strict nécessaire et les allées-venues limitées : déposer les assiettes sales sur le plan de travail, jeter les restes à la poubelle, si besoin les rincer dans l’évier avant de les mettre dans la machine.

 

  • Optimiser le pôle cuisson. Il s’agit ici des plaques de cuisson, généralement encastrées dans le plan de travail, mais aussi du four. Ce dernier est le plus souvent installé sous le point chaud, mais pour éviter d’avoir à se baisser il peut être intéressant de l’avoir à hauteur des yeux. Si l’espace le permet, on peut ainsi prévoir un mural d’armoire dans le prolongement du plan de travail et y installer le four. Cette disposition laisse ainsi de l’espace pour ranger casseroles et autres ustensiles, et les avoir sous la main.